La forêt amazonienne est-elle vraiment le « poumon de la planète » ? – France Info

Comparer l’Amazonie à un « poumon » qui produit « 20% de l’oxygène » que nous respirons est trompeur et réducteur. Le véritable « poumon de la planète », ce sont plutôt les océans. L’Amazonie est, en revanche, d’une importance capitale pour la biodiversité et la régulation du   climat du continent américain.

« Le poumon de la planète est en feu », peut-on lire, partout sur les réseaux sociaux. « L’Amazonie, le poumon de notre planète, produit 20% de notre oxygène », a même tweeté Emmanuel Macron. Des centaines d’incendies grignotent l’Amazonie, depuis plusieurs semaines. Ce drame environnemental est dû en partie à la sécheresse, mais surtout à la déforestation, encouragée par le président brésilien, Jair Bolsonaro. Les feux sont notamment provoqués par les défrichements par brûlis utilisés pour transformer des aires forestières en zones de culture et d’élevage ou pour nettoyer des zones déjà déboisées.

Partout dans le monde, des militants se mobilisent, et la santé de l’Amazonie, qui a suscité un début de crise diplomatique entre la France et le Brésil, va s’inviter parmi les sujets au menu au sommet du G7 de Biarritz. Mais peut-être faudrait-il trouver une métaphore plus adaptée que « poumon de la planète », pour évoquer cet écosystème complexe, qui produit de l’oxygène, retient des gaz à effets de serre et abrite une biodiversité inégalée.

Lire la suite de cet article sur France Télévision : https://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/amazonie/la-foret-amazonienne-est-elle-vraiment-le-poumon-de-la-planete_3588675.html

Photographie couverture : Vue aérienne de la forêt tropicale amazonienne, dans le nord du Brésil, le 15 juin 2017. (BRAZIL PHOTOS / LIGHTROCKET / GETTY IMAGES)