Macron veut reboiser massivement

Emmanuel Macron souhaite une « politique volontariste » de relance de la filière du bois en France, avec un reboisement « massif » et « davantage » d’investissements.

« Le bois est une filière que nous devons développer en France, lance le chef de l’État lors de la visite de la scierie Germain-Mougenot à Saulxures-sur-Moselotte (Vosges) le 18 avril 2018. Il y a trop peu d’emplois créés […] Il faut donc mettre en place une politique volontariste, sur laquelle nous allons travailler avec la filière. Cela suppose qu’on reboise massivement, qu’on investisse davantage. »

Construction en bois

Ces investissements devront permettre de « créer beaucoup d’emplois » en mettant notamment l’accent sur « la construction en bois », détaille Emmanuel Macron qui achèvera jeudi matin un déplacement de 48 heures à Strasbourg et dans les Vosges. « On construit actuellement avec du bois importé, alors que la France a une vraie grande forêt, c’est un problème », affirme-t-il.

Selon le chef de l’État, la filière bois représente « environ 450 000 emplois » en France « alors que l’Allemagne, qui a une forêt un peu plus petite, a plus d’un million d’emplois ». Le déclin de la filière du bois est continu depuis les années soixante. La France compte un peu moins de 1 500 scieries, contre 5 000 en 1980 et 15 000 en 1960.