Nos forêts sont-elles condamnées à mourir ? (Emission de radio – France Culture)

Épisodes de sécheresse de plus en plus longs, prolifération des insectes nuisibles, dysfonctionnement de la photosynthèse : les forêts françaises étouffent. A-t-on les moyens techniques et la volonté politique d’assurer leur avenir ?

La forêt est un endroit magique. Parmi ses pouvoirs miraculeux, elle a celui de réguler le climat… Prenez le frêne qui, à maturité, stocke l’équivalent de cinq tonnes de CO2 ! Encore un coup des génies sylvestres… À l’échelle de la France entière, les forêts toutes essences confondues nous soulagent de 70 millions de tonnes de dioxyde de carbone.

Mais pour magique qu’elle est, la forêt n’est pas un remède à tout. Et peut-être l’avons-nous un peu trop pensée comme un outil, au service de l’économie d’abord mais aussi de nos inquiétudes climatiques. Comme s’il suffisait de reboiser pour nous autoriser à continuer à polluer.

Ce mois de juillet aura été le plus chaud jamais mesuré dans le monde, d’après une étude européenne publiée ce matin. Quand en Sibérie, les forêts brûlent et les animaux avec, chez nous en France, des milliers d’arbres sont à l’agonie… Est-il encore temps d’agir, faut-il revoir aussi la façon dont on exploite nos bois et nos sous-bois ?

Les forêts face au changement climatique : sont-elles condamnées à mourir ?

Source : https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre-dete/du-grain-a-moudre-dete-emission-du-mardi-06-aout-2019?fbclid=IwAR1hIwApLRSAsIyzGz_dLnx95dMbJyLxXK9GeVk-Lr-6O1cjgJLKRFo6QoI

Photographie d’illustration :  Crédits : Ina Fassbender – AFP