Sauvons nos forêts – Laisser faire la nature – Arte

Pour les responsables de la forêt urbaine de Lübeck, en Allemagne, la nature sait ce qui est bon pour elle. C’est pourquoi ils ont décidé en 1992 de cesser l’exploitation d’environ 10 % de leur zone forestière, lui laissant une totale autonomie…

En collaboration avec l’université de Kiel, ils étudient désormais le développement de cet écosystème exempt d’intervention humaine, avec pour objectif de concevoir une forêt de production aussi semblable que possible à son équivalent naturel. Mais les détracteurs de ce projet sont nombreux, certains estimant que le succès de l’expérimentation n’est possible que grâce aux sols particulièrement fertiles de la région de Lübeck. Pour le forestier Knut Sturm, il est urgent de mettre à mal ces préjugés et prouver au plus grand nombre que les forêts naturelles ont de l’avenir.