Un groupe forêt-bois en cours de constitution à l’Assemblée nationale

Suite aux élections législatives de juin 2017, un groupe parlementaire sur la forêt et la filière bois devrait voir le jour à l’automne 2017.

Quand l’Assemblée nationale se renouvelle, les groupes parlementaires font de même. Comme c’est le cas après les élections législatives de juin 2017 en France.

Un groupe de députés sur la forêt et la filière bois est en cours de constitution au palais Bourbon. Il prend la relève du groupe d’études « forêt, bois, meuble et ameublement » qui existait sous la précédente mandature, avec une cinquantaine de membres. Il a vocation à « continuer ce travail, l’intensifier et aller au-delà », déclare Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire, candidat pour une telle initiative.

Le nouveau groupe s’oriente vers un large spectre de thématiques, englobant la propriété foncière, l’inventaire des ressources et la coupe du bois, les scieries, la première et la deuxième transformations du bois, l’ameublement, le produit final, l’économie de la filière bois.

Quant à savoir qui pourrait en être le chef de file, Rémy Rebeyrotte se montre philosophe :

 

« Je ne cherche pas une responsabilité, mais plutôt à ce que l’on avance sur ces sujets qui sont importants pour ma circonscription et surtout au niveau national. »

Le groupe forêt-bois devrait voir le jour courant octobre 2017, au plus tôt. Il peut encore changer de périmètre. C’est au bureau de l’Assemblée nationale qu’il revient d’agréer la liste des groupes dans les semaines à venir, ainsi que la répartition de leurs présidences respectives.

CC/Forestopic