Un article complémentaire à notre dernière video !

Les bois mort et dépérissant constituent une ressource capitale pour d’innombrables groupes d’espèces, leur augmentation dans les forêts à faible rendement économique ayant engendré celle des oiseaux qui en dépendent. Leur volume est toutefois toujours insuffisant à basse altitude et dans les réserves forestières.

Lire la la suite sur vogelwarte.ch : https://www.vogelwarte.ch/fr/atlas/focus/role-essentiel-du-bois-mort-ou-deperissant

Voir ou revoir la video « Oiseaux et forêt : une alliance naturelle » :